Comment choisir un Œil-de-bœuf ?

Un œil de bœuf est une ouverture souvent ovale ou ronde qui se trouve sur une cloison ou sur un mur. On le retrouve fréquemment dans des bâtisses anciennes. L’œil de bœuf peut être doté d’une grille ou vide, mais il peut être doté d’une vitre. Le choix d’un œil de bœuf est pratiquement large et l’inventivité est à l’infini sur ce type d’ouverture. Mais comment alors choisir un œil de bœuf ? 

Œil-de-bœuf : l’origine de l’appellation

Un œil de bœuf est une ouverture courante dans les anciennes époques : 

  • L’œil fait référence à la forme ronde de l’ouverture.
  • Le bœuf illustre l’ouverture.

C’est un terme utilisé depuis le 10e siècle. On considère l’œil de bœuf comme un dispositif de sécurité qui est fixé sur une porte d’entrée ou un portail. On appelle aussi l’œil de bœuf, le judas ou l’œilleton. Il permet de voir la personne qui se tient derrière la porte d’entrée. 

L’œil de bœuf est composé : 

  • D’un tube en aluminium ou en laiton.
  • D’un viseur installé à l’intérieur.
  • D’une lentille qui se pose à l’extérieur de la porte.
  • D’une commande vocale pour les modèles récents.

L’œil de bœuf est aussi considéré comme : 

  • Un système de surveillance.
  • Un système anti-intrusion.

Nombreux sont les avantages de l’œil de bœuf et en particulier au niveau de la sécurité. En effet, il permet de voir le visage d’un visiteur sans que celui-ci puisse nous voir. Ainsi, avant d’ouvrir la porte, il parait judicieux de regarder depuis l’œil de bœuf les inconnus ou les intrus pour réagir rapidement. 

Il existe ce qu’on appelle un œil de bœuf de porte numérique. Ce dispositif permet de : 

  • Voir la nuit avec une vision nocturne.
  • Zoomer.
  • Capter les mouvements.
  • Actionner l’œil de bœuf.

Il est possible alors d’enregistrer des images, même pendant son absence. Il donne ainsi un pouvoir dissuasif pour prévenir les effractions. Les modèles les plus performants peuvent aussi se connecter au Wifi.

Les différents types d’œil de bœuf

Il existe trois types d’œil de bœuf : 

  • L’œil de bœuf classique.
  • L’œil de bœuf de porte.
  • L’œil de bœuf numérique. 

L’œil de bœuf classique est connu sous le nom de judas optique. Il est composé de : 

  • Un viseur.
  • Une lentille.

Selon les modèles, il existe de nombreux angles de vision :

  • 132°.
  • 160°.
  • 180°.
  • 200°.

C’est le modèle le moins cher du marché.

L’œil de bœuf de porte comprend : 

  • Une ouverture.
  • Une grille de protection.

L’œil de bœuf numérique est la version la plus améliorée. Celui-ci comprend : 

  • Une petite caméra.
  • Une batterie ou des piles.

L’œil de bœuf classique est le plus courant et le moins cher, cependant, il présente des inconvénients : 

  • Peu pratique pour les personnes ayant des problèmes de mobilité et de vue.
  • Problème de hauteur.
  • Dispositif peu discret puisque le visiteur peut aussi voir de l’extérieur.
  • Champ de vision limité.

Bien choisir son œil de bœuf

L’œil de bœuf peut être installé sur n’importe quelle porte qu’elle soit en bois, en PVC et en alu. Le choix de l’œil de bœuf dépend alors du matériau, de son emplacement et à l’épaisseur de la porte. Mis à part cela, on doit aussi choisir son œil de bœuf en vérifiant le diamètre de ce modèle puisqu’il n’existe aucun diamètre standard. 

Le choix de l’œil de bœuf dépend généralement de : 

  • L’épaisseur de la porte.
  • Du matériau : bois, aluminium, PVC.
  • De son diamètre.

Installer un œil de bœuf sur son portail ou sur sa porte d’entrée peut avoir trois finalités : 

  • La sécurité.
  • La praticité.
  • L’esthétique.

Il faut choisir le modèle selon le rendu que vous recherchez et aussi le matériau. Bois, PVC ou aluminium, le choix va dépendre de votre goût. 

Source image à la une : 

Continuer la lectureComment choisir un Œil-de-bœuf ?